fbpx

À l’assaut du cycle féminin mystérieux et puissant !

 

Comme tu le sais peut-être, toi et ton corps évoluez de manière cyclique : c’est une très bonne nouvelle ! 

En effet tu n’es pas linéaire, tu avances, fais le bilan, ressens un tas d’émotions qui aiguisent ton instinct et t’aident à prendre des décisions pour améliorer ta vie. Comme celui de la lune et d’un célèbre morceau de Vivaldi ton cycle a quatre phases et il dure environ 28 jours.

Savoir où l’on en est dans son cycle peut-être très utile notamment pour constituer tes réserves de chocolat le jour de tes règles. Voici donc une description des phases du cycle (les remarques sur les ressentis ne sont pas des généralités, juste des indicateurs, encore une fois nous sommes toutes très différentes).

1) La phase menstruelle autrement dit les règles, les lunes, les coquelicots !

Les règles marquent le premier jour du cycle. Durant cette phase l’endomètre qui s’était préparé à avoir un embryon n’a plus lieu d’être : il se désagrège. Pendant les règles il y a une diminution de nos taux d’œstrogène et de progestérone. Souvent les règles sont une période où l’on a besoin de se recentrer voire de rester au chaud bien tranquille. C’est aussi une période où notre sens de l‘observation et notre intuition sont en éveil. Les règles, à moins qu’elles ne soient associées à des maladies comme l’endométriose, ne sont pas un frein ou une limite à notre quotidien.

2) La phase ovulatoire : cool time !

Durant cette deuxième semaine du cycle les ovaires libèrent des œstrogènes pour aider notre endomètre à se reconstruire. Parallèlement le follicule qui contient l’ovocyte se développe dans les ovaires et se prépare à l’expulsion. Cette période est souvent signe de renaissance : l’énergie et l’audace sont de retour, on est à nouveau prêtes à affronter la vie ! C’est une période où nos émotions sont stables et où l’on est plus clairvoyantes grâce à notre taux d’œstrogènes.

3) L’ovulation : l’été brulant …

Vers le 14ème jour l’œuf est expulsé du follicule et commence sa route vers la trompe. Notre taux d’œstrogène est au MAX ! Durant cette phase on est attiré vers les sorties, on est attentive aux autres on se sent à l’aise et confiante. By the way notre désir de faire l’amour peut se faire ressentir bien franchement!

4) Phase Lutéale : de l’ombre sur le soleil …

Et oui toute bonne chose à une fin après la phase ovulatoire qui dure entre 2 et 5 jours voici la phase prémenstruelle et son lot de surprises (boutons, mal de crâne, mal de ventre). Ici le follicule se transforme en corps jaune qui attend de savoir s’il va se transformer en embryon. Cette dernière semaine avant les règles est souvent synonyme d’impatience, de doutes. On peut avoir moins de facilité à appréhender les contrariétés du quotidien.

Voilà, j’espère que ce petit reminder de tes cours de 4ème3 t’auras éclairé sur ce puissant tout qu’est ton corps de femme.

Take care !